QUI EST MARIANA BAUM ?

Comédienne, metteur en scène et professeur de théâtre depuis 16 ans, Mariana Baum a bénéficié en outre d’une sérieuse formation en danse, notamment classique et modern jazz. Aimant depuis toujours l’acrobatie, elle découvre la pole dance d’abord dans les strip-clubs chic, où elle a dansé quelque temps.

Elle apprend les rudiments sur le tas, puis commence à décortiquer toutes les vidéos qu’elle trouve où l’on peut voir ne serait-ce que quelques secondes de pole-dance. Elle progresse donc, dans un deuxième temps, en autodidacte.

Dans l’intervalle, elle constate sur elle-même les nombreux bénéfices de cette pratique, tant sur le plan musculaire que sur celui de la souplesse, mais aussi au niveau de la confiance en soi. Elle commence a visionner des DVD de niveau avancé, produits par des championnes de pole dance (car des championnats existent depuis plusieurs années au Canada, en Australie, aux Etats-Unis et en Angleterre) afin d’aller toujours plus loin dans la maîtrise de cette discipline.

 Quelques filles avec qui elle travaille à l’époque lui demandent de leur apprendre les bases. Elle reçoit sa première barre en cadeau d’anniversaire et commence à enseigner. Evidemment, sa formation de danseuse et son expérience de pédagogue dans le domaine du théâtre lui suggèrent rapidement une méthodologie, qu’elle teste avec succès auprès de ses élèves. Celles-ci deviennent vite, comme elle, des accros de la pole, progressent rapidement et s’amusent beaucoup. Le premier cours de pole dance en France démarre donc d’abord entre copines…

Mariana Baum pratique la pole dance de façon professionnelle, en tant qu’artiste et performer depuis plus de trois ans, et transmet son savoir-faire et sa passion de cet art à ses élèves depuis novembre 2005.

Mariana Baum est maintenant membre du comité des juges internationaux de la fédération mondiale de pole dance (World pole dance federation). Elle a été juge pour Miss pole dance Europe, et sera juge pour la compétition mondiale de pole dance qui aura lieu à Amsterdam en mars 2009.