LE PARISIEN
Parution du : 06/10/2006

Elles osent la danse de charme

TENDANCE

CHAUSSER ses talons aiguilles et enfiler sa minijupe
pour aller faire des figures autour d'une barre en acier verticale ? Samedi dernier, comme Anaïk,
Murielle ou Charlotte, elles étaient une petite dizaine d'élèves à tester le tout premier cours
de pole dance parisien. Cette danse acrobatique, issue des clubs de strip-tease, fait déjà fureur
dans les pays anglo-saxons, où elle est enseignée dans les clubs de fitness et les centres de
danse. Un sésame pour gommer l'image trop sulfureuse du strip-tease et n'en conserver qu'un
vernis sexy.
Très attendue en France, à peine arrivée à Paris, la discipline attire déjà à
l'académie Oscar Sito (Paris XI
e
), des novices venues sans complexes jouer les femmes
fatales. Bras et jambes nus, pour bien accrocher la barre et réaliser des figures à sensations
fortes, elles osent les tenues rikiki, dans une ambiance filles très conviviale. Applaudissements,
cris, rires... Le cours a des allures de récréation.
Même si le métal brûle la peau, les élèves
semblent motivées par le caractère acrobatique du pole dance. « Lance-toi très loin de la barre.
Bravo, c'est très beau ! » souffle le professeur à Anaïk, qui tente de tournoyer, jambes pliées,
sa chevelure ondulant en cercle. « C'est un sport très physique, qui demande beaucoup d'élégance
et de tonicité », s'écrie Marina, le professeur, qui s'élance à son tour en avant, au sommet
de la barre, tête en bas... Pour rester glamour, les mouvements doivent être parfaitement réalisés
: mission difficile lorsqu'on débute.
Malgré tout, pour Angela, qui rechausse ses baskets à
la fin du cours, l'essai s'avère concluant. « J'ai adoré ces mouvements graphiques, sexy sans
être vulgaires. Et venir danser en talons, c'est vraiment trop beau ! L'allure et la posture
se métamorphosent immédiatement. » Pour se dessiner des fesses et des biceps d'acier, au prix
de 50 les deux heures, les cours de la rue de Montreuil s'annoncent encore assez chers. Mais
la discipline risque bien, d'ici à quelque temps, de devenir un incontournable des clubs de
fitness.
Le samedi, de 14 heures à 16 heures et le mercredi de 19 h 30 à 21 h
30, à l'académie Oscar-Sito, 77, rue de Montreuil (Paris XI
e
). Tarif : 35€ le cours
de deux heures. Tél. 06.20.40.61.43.

Delphine Perez